Access Bars est une modalité douce qui a été introduite par Gary Douglas au début des années 1990. Ça consiste en 16 barres d’énergie (soit 32 points) qui sont activées à travers et autour de la tête. Ces barres se connectent à des “points de barres” spécifiques et correspondent à différents endroits et aspects de la vie. Pendant une séance d’Access Bars, un praticien va délicatement toucher ces points pour relâcher la charge électromagnétique de toutes les pensées, idées, attitudes, décisions et croyances qui vous ont peut-être limité dans les domaines de vie en question.

Imaginez si quelqu’un pouvait appuyer sur un bouton et éteindre cette voix dans votre tête qui vous dit que vous n’êtes pas assez bon ou que vous ne pouvez pas accomplir ce dont vous rêvez ? Toute limitation que vous créez dans votre vie est liée à vos pensées, idées, attitudes, décisions et croyances sur le sujet concerné. Toucher légèrement les points des Bars et vous commencez à déblayer ce qui est verrouillé et vous empêche de croire que vous pouvez avoir la vie que vous avez toujours su possible.

Chacun est différent, donc il n’y a pas de séance Access Bars “normale”. Chaque séance sera différente, chaque fois, même si vous en refaites une avec la même personne.

Ce qui est le plus souvent rapporté c’est qu’il y a une sensation de totale relaxation. Beaucoup de personnes s’endorment – même dans un environnement très bruyant. Certaines personnes ont des images qui leur apparaissent, d’autres sentent des sensations dans leur corps comme des bourdonnements, des picotements, de la chaleur, des tressaillements ou des frissons.

Aujourd’hui, Access Bars est pratiqué dans plus de 170 pays à travers le monde. Cela peut faire sourire certains de savoir que la formation se fait sur une journée, surtout si on regarde des vidéos sur internet, mais c’est la pratique et le ressenti de certains thérapeutes qui vont faire la différence, après des semaines d’entraînements entre eux. Personnellement, j’ai mis 5 mois avant de le pratiquer au cabinet. Car il ne s’agit pas de faire une séance et de laisser partir la personne dans la nature, sans la soutenir. En effet, les jours qui suivent la séance peuvent perturber la personne qui est venue en consultation, avec un décalage dans l’axe, des nausées, des pleurs inexpliqués, diverses sensations de mal-être, etc. C’est pourquoi les thérapeutes en charge de cette technique ont la responsabilité de suivre et soutenir leurs clients en post-séance.

Horaires

Fermé les mardis
et jeudis après-midi

Me contacter

Myriam Hallenbarter
Route de la Glâne 143B - 1er étage
1752 Villars-sur-Glâne

Myriam Hallenbarter © 2019. Tous droits réservés.